fbpx

Vendange à Podere Conca

Vendange à Podere Conca : un rituel effectué avec précision et enthousiasme tout au féminin

Nous sommes prêts : la vendange 2019 commence à Podere Conca.

Le soleil n’est pas encore levé, mais la lumière derrière les collines de Bolgheri devient déjà plus claire. Paola, la responsable des travaux dans le vignoble de Podere Conca, secoue sur les trous de la route de terre qui mène aux vignobles. Une remorque chargée de boîtes rouges est attachée au tracteur. Vides… mais encore pour peu, c’est le premier jour de la récolte.

Paola descend de son tracteur, vérifie que tout va bien et se glisse entre les rangées pour distribuer les boîtes. Bientôt les autres viendront, ciseaux à la main, prêts à ramasser les grappes mûres. La récolte à Podere Conca est faite à la main.

Paola est satisfaite cette année : le dur travail dans les vignobles de toute la saison se termine et le raisins violet foncé, aux grains petits et ronds, pendent des sarments entre les feuilles vertes.

Le premier cépage est le Ciliegiolo. Ses grappes sont un peu plus grandes que les autres variétés, mais les plantes, encore jeunes, n’en ont pas produit beaucoup, il n’a donc pas été utile de les éclaircir. Il est parfois nécessaire, à contrecœur, d’enlever quelques grappes, quand elles sont encore vertes, en été, pour « calmer » une plante un peu trop exubérante dans la production. On appelle ça la vendange verte, parce que les grappes sont encore jeunes. De cette façon, nous assurons à chaque grappe un équilibre dans la maturation, un juste équilibre entre l’acidité et le sucre.

Cette année il n’a pas été nécessaire et nous pouvons récolter tout notre Ciliegiolo. Les analyses avant-récolte nous font espérer : sucres et acidité sont bien proportionnés. Le reste se fera dans la cave.

Paola est curieuse : elle s’est toujours occupée des vignes et des oliviers, mais cette année, avec notre nouvelle cave qui prend forme, elle pourra voir et prendre part aussi à ce qui se passe après la vraie vendange, quand les grappes dans les cassettes commenceront une nouvelle phase de leur vie.

Une fois la remorque chargée, elle peut partir. Elle rebondit encore dans les trous et prend la route provinciale. Les autres filles l’attendent à la cave… Eh bien, en fait, ces sont les mêmes qui étaient dans les vignobles avant, mais avec la voiture elles ont été plus rapides pour atteindre la cave.

Les boîtes sont déchargées dans l’égrappoir et les grains tombent sur le tapis de tri, un tapis roulant qui les transporte jusqu’aux rouleaux du fouloir. Pendant ce parcours, les grains sont criblés et choisis à la main. Si quelqu’un est vert, il est jeté, si des feuilles ou des râles sont passés, ils sont enlevés. Il y a beaucoup d’attention dans tout cela, mais l’atmosphère joyeuse et rythmé de la vendange reste dans l’air.

Les grains tombent dans les rouleaux qui les pressent doucement, juste assez pour les ouvrir légèrement, sans les écraser. À première vue, les grains semblent être les mêmes qu’avant. Puis une pompe et des tubes les transportent dans une cuve où la fermentation commencera et où ils resteront environ un mois.

À ce stade, il ne vous reste plus qu’à nettoyer et ranger tout, comme après un bon dîner avec des amis, quand les plats et la vaisselle restent dans la cuisine. Mais cette fois il faut remettre la table parce que demain on recommence et un autre jour de vendange vous attend.

I premi vinti

Bolgheri DOC Agapanto 2018 91 POINTS MEDAL 2021
Bolgheri D.O.C. Agapanto 2018 91 POINTS MEDAL 2021

Toscana IGT Elleboro 2020
90 POINTS MEDAL 2021

Premio Gilbert & Gaillard

Bolgheri D.O.C. Agapanto 2016
Médaille d’OR 2019

Premio Gilbert & Gaillard
Costa Toscana I.G.T. Elleboro 2018 Médaille d’OR 2019